Excite

‘Surveiller et jouir’, de G.Rubin, militante lesbienne

Enfin Gayle Rubin publie et permet d’entrevoir sous un jour totalement nouveau le féminisme.

Gayle Rubin part du principe que – bien que différents – hommes et femmes sont plus proches qu’il n'y paraît : une entrée en matière subtile pour philosopher sur la femme qui demeure en l’homme et le mâle en la femme. L’auteure de "Surveiller et jouir" est une avant-gardiste incontestée. Jamais femme n’était allée aussi loin dans le féminisme sexuel.

C’est avec son regard d’anthropologue que Gayle Rubin, militante lesbienne, a élaboré un concept novateur : "Système de sexe/genre". Elle a permis que des études soient menées sur la sexualité contemporaine et sur les lesbiennes.

Sa thèse doctorale traite des communautés homosexuelles masculines et de sadomasochisme. Gayle Rubin s’est impliquée dans la recherche sur la prostitution, la pornographie, la pédophilie ainsi que, entre autres, le féminisme. Elle a beaucoup étudié aussi la littérature lesbienne.

Gayle Rubin a reconsidéré la position des femmes dans la société, et a longuement insisté sur l’oppression de la femme. Enfin, elle évoque l’effet destructeur de l’expérience oedipienne. Controversée, elle verra son nom cité par David Horowitz dans le livre traduit comme "Les 101 universitaires les plus dangereux d’Amérique".

Très engagée dans le féminisme, l’auteure de "Surveiller et jouir" enseigne toujours l’anthropologie à l’Université du Michigan. Elle est considérée aujourd’hui comme l’une des théoriciennes de la sexualité les plus en vue.

Lire "Surveiller et jouir" c’est être prêt à porter un autre regard sur une féministe lesbienne longtemps contestée et qui revendique une domination autre qu’uniquement masculine.

Photo : Magdalena Pestana (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017