Excite

SMS d’Amour : pas après avoir trop bu !

Au cours d’une soirée bien arrosée, nous savons tous qu’il ne faut pas conduire un véhicule, mais rien n’interdit l’envoi d’un SMS… Bien sûr, c’est moins grave qu’un accident de la route, mais la honte peut nous poursuivre très longtemps.

On ne compte plus les SMS d’amour plus que coquins envoyés très tard et dont on rougit le lendemain, les déclarations faites à la mauvaise (à son patron, pourquoi pas!), ou les confessions qu’il aurait mieux valu éviter… Et que l’on va devoir se faire pardonner, si possible !

Les développeurs (probablement par expérience) ont choisi de proposer des éthylotests d’un nouveau genre, disponibles sur divers supports, dont le rôle est d’arrêter les SMS honteux avant la catastrophe.

L’iPhone, qui se veut le meilleur ami de l’homme ivre en mal d'attention, permet d’annuler l’envoi d’un SMS en le retardant d’environ 30 secondes. L’expéditeur pourra alors relire son message et éventuellement appuyer sur ‘Annuler’, maême si 30 secondes, à 2,8g, ça peut être court !

Gmail, la messagerie de Google, permet de vérifier le niveau de lucidité de l’utilisateur à certaines heures critiques (0h-5h par exemple, 22h-7h pour les motivés). La messagerie doit d’abord être programmée, puis elle posera une question de calcul mental avant l’envoi de tout mail. Si à cette heure-ci 1+1 = 3, remettez le mail au lendemain.

Pour les envois effectués à partir de Facebook ou Twitter, c’est de Firefox que viendra le salut. Un plugin 'alcootest' oblige à suivre avec la souris un petit rond vert en déplacement, ce que l’utilisateur imbibé ne pourra pas faire.

Toutes ces aides posent quand même un dilemme : que se passerait-il si le destinataire de votre message finalement envoyé était dans le même état ?

Photo : FaceMePLS (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018