Excite

Lécher les globes oculaires de son partenaire : la nouvelle tendance nippone

  • Copie d'écran Youtube

Nouvelle tendance nippone qui pourrait impressionner voir retourner l'estomac. On pourrait définir cela comme du fétichisme ou tout simplement comme une nouvelle pratique érotique : le léchage du globe oculaire ou ce que les anglophone appellent le eyeball-licking. Apparue chez les jeunes, cette nouvelle mode n'est pourtant pas sans risque pour la santé.

Bizarre, inquiétante, dégoutante, impressionnante. Difficile d'imaginer que l" “oculolinctus” puisse s'être transformé en pratique sexuelle. Certes les japonais peuvent nous surprendre (nous vous conseillons fortement de jeter un oeil à la vidéo ci-dessous si vous n'en n'êtes pas convaincus). Les pratiquants du eyeball-licking maintiennent que le globe oculaire ferait parti des zones érogènes.

Elektrika Energias, une jeune étudiante de 29 s'est confié à l'Huffington Post "Mon copain a commencé à me lécher les globes oculaires il y a quelques années et cela m'avait beaucoup plu. Nous ne sommes plus ensembles mais j'aime demander à mes petits-amis de me lécher les yeux, il s'agit d'un acte intime."

Cette pratique n'est en fait pas si nouvelle que ça puisqu'elle remonte à la deuxième moitié des années 2000. Une simple recherche sur Youtube permet de repérer les centaines de vidéos mettant en scène les amants du genre.

Mais cette mode n'est pas sans danger pour la santé. Les ophtalmologues sonnent l'alarme. Risque de conjonctivites, abrasion de la cornée, irritation, et autres maladies qui peuvent se transmettre via les muqueuses du globe oculaire.

La journaliste Andy Campbell a essayé ce "oculolinctus" et l'a trouvé assez agréable. Mais le jeu n'en vaut sûrement pas la chandelle...

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017