Excite

La nymphomane insatiable de Munich est décédée

Les medias avaient largement couvert le cas d’Antje Crapnik, une Allemande de 47 ans qui séquestrait ses victimes les obligeant à des heures et des heures de sexe. Cette Munichoise avait plusieurs fois défrayé la chronique pour ses frasques amoureuses.

La «nymphomane de Munich» s'est d'abord fait connaître en avril dernier pour avoir contraint un DJ à un marathon sexuel. Arrêtée par la police, elle a été internée dans un hôpital psychiatrique. Relâchée peu de temps après, elle a récidivé, obligeant un Africain de 31 ans à 36 heures de rapports sexuels non stop.

Un autre homme avait notamment expliqué à la police qu'elle l'avait forcé à faire l'amour huit fois avant qu'il puisse s'échapper par le balcon en sous-vêtements. Une autre victime a été retrouvé en pleurs dans la rue devant chez elle après avoir subi plus de 36 heures de sexe d'affilée.

La dame ne terrorisera plus ses conquêtes: elle a été retrouvée morte cette semaine, chez elle, à Munich, par son dernier amant. Celui-ci, qui était aussi son voisin, s'est inquiété rapidement: « J'ai tout de suite su que quelque chose n'allait pas parce que d'habitude, elle voulait du sexe dès le matin. » Il a appelé la police pour déclarer sa mort.

Une autopsie sera réalisée pour savoir si son décès a quelque chose à voir avec sa libido insatiable.

Antje faisait l'amour jusqu'à dix fois par jour, tous les jours. Sa mère a raconté au journal d’outre-Rhin Bild: « Elle était malade. Elle s'était plainte que 2012 avait été une année terrible la dernière fois qu'on s'est parlé et elle disait que ça irait mieux l'année prochaine. »

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017