Excite

En Allemagne, le sexe est moins cher pour les chômeurs

S’accoupler dans les parcs, en forêt ou sur la plage ? Rien d’illégal à cela en Allemagne, tant que cela n’importune pas le voisinage. Seules les copulations choquant les populations sont sanctionnées, note le journal The Local. A Berlin, l’amende est de 150 euros si vous avez un emploi mais seulement de 34 euros si vous êtes chômeur. « Ceci envoie de mauvais signaux et divise la société », tempête un porte-parole de l’Agence fédérale pour l’emploi, cité par le tabloïd Bild. « Chacun est responsable de ses actes et doit en assumer les conséquences. »

L’idée enchante en revanche le maire de Londres. « Le problème d’ordre le plus sérieux à l’heure actuelle à Berlin est la propension des Berlinois à poursuivre la logique de la Freikörpeskultur [naturisme] en forniquant dans leurs parcs superbes », écrit Boris Johnson dans le quotidien britannique Daily Telegraph. « Si vous êtes pris en flagrant délit dans les buissons, et si vous avez un travail, c’est 150 euros. Mais si vous n'avez pas d'emploi, seulement 34 euros. Si ce n’est pas de la générosité, je ne sais pas ce que c’est », poursuit l’intéressé.

L’an dernier, à Berlin, 234 personnes ont été sanctionnées pour outrage à la pudeur, soit deux fois plus qu’il y a trois ans. Trouver un lieu coupé du monde pour faire la bête à deux dos ? La croix et la bannière. En 2010, en Autriche, un politicien avait été surpris en plein ébats au plus profond des bois par des caméras à infrarouge destinées à enregistrer la vie de la faune locale. L'ONG Arge Daten, qui lutte pour la protection de la vie privée, avait réclamé que ces appareils soient signalés pour que les amateurs de sexe sylvestre puissent « adapter leur comportement en conséquence ».

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017